top of page
blog - lait de chèvre

Cosmébio, Ecocert, Cosmos… Quelles différences entre ces acteurs de la cosmétique bio ?

Dernière mise à jour : 27 août 2023


la minute éco-responsable

Les acteurs principaux dans le domaine de la cosmétique bio en France sont Cosmébio, Ecocert, COSMOS et les organismes certificateurs tels que Bureau Veritas et Cosmécert. Voici les différences entre ces acteurs :


Cosmébio : #Cosmébio est une association créée en 2002 dans le but de structurer le marché de la cosmétique bio en France. Elle a développé un label qui sert de référence pour les consommateurs en garantissant que les produits portant ce label respectent un cahier des charges strict en termes d'ingrédients et de pratiques responsables (sourcing éthique, éco-emballage, marketing responsable, etc.). Au fil du temps, Cosmébio a utilisé des normes nationales puis s'est alignée sur le standard international #COSMOS pour ses garanties.


Ecocert, Bureau Veritas et Cosmécert : Ce sont des organismes certificateurs indépendants qui vérifient si les entreprises respectent les conditions d'obtention d'une #labellisation ou d'une #certification, y compris dans le domaine de la cosmétique bio. #Ecocert est peut-être le plus connu pour ses certifications bio, mais il est important de noter que ces organismes ne délivrent pas de labels propres. Les produits certifiés par ces organismes ne peuvent pas porter le logo de l'organisme certificateur, mais ils peuvent être référencés dans la mention obligatoire sur l'étiquette.


COSMOS : COSMOS (COSMetic Organic Standard) est une spécification internationale élaborée en collaboration par BDIH, Cosmébio, #Ecocert, ICEA et la Soil Association pour harmoniser les normes cosmétiques biologiques au niveau mondial. Contrairement aux autres acteurs, COSMOS n'a pas de label propre. Il est utilisé en tant que signature affichée sous le label bio ou sous le logo de l'organisme certificateur, indiquant que les produits respectent les critères du cahier des charges COSMOS.


Norme ISO 16128 : Contrairement aux autres acteurs mentionnés ci-dessus, la norme ISO 16128 n'est ni un label, ni un cahier des charges, ni une loi, ni une certification. C'est un texte qui donne des définitions et des modes de calcul relatifs aux ingrédients utilisés dans les cosmétiques, mais elle ne fait pas consensus dans le monde du bio.


En résumé, Cosmébio est une association qui propose un label pour les cosmétiques bio, basé sur un cahier des charges strict. Ecocert, Bureau Veritas et Cosmécert sont des organismes certificateurs indépendants qui vérifient la conformité des produits aux cahiers des charges. COSMOS est un cahier des charges international utilisé par différents organismes certificateurs et affiché sous leur label pour indiquer la conformité aux normes cosmétiques biologiques harmonisées.







Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page